Une philosphie, un art de vivre, la Zen Attitude !
0
Mon panier :

Comment est préparé le thé en fonction des pays ?

Accueil > Tout sur le Thé > La cérémonie du thé

Tradition Japonnaise

La cérémonie du thé Japonais remonte au XIIème siècle.

L'art du thé "Chanoyu" est un culte spirituel inspiré par le bouddhisme Zen, invite au calme et à la méditation par petit groupe. Le Maitre du thé est une tradition des coutumes Japonaises et vous pouvez participer ou vous initier à la cérémonie du thé tourisme-japon.fr.

Il consiste à préparer le thé vert à partir d'une poudre verte appelé Matcha laquelle servait à des fins curatives.

Le Maitre du thé procède à la préparation de la pièce pour ces hôtes, il purifie à l'aide de linges de soie le service à thé ensuite on chauffe l'eau à une température précise et verse l'eau sur la mixture dans chaque bol avec un fouet de bambou et apparaîtra une mousse délicate à la surface du thé. Le praticien présente le breuvage à chaque invité avec humilité et respect ainsi l'invité à son tour doit faire honneur en rendant le bol dans la même position qu'on lui a donné. A la fin de la cérémonie le Maitre du thé présente les instruments utilisés pour le rituel et indique le nom des artisans.
La durée du cérémonial de 45min jusqu'à plusieurs heures. Elle varie selon la situation géographique du pavillon de thé, du nombre d'invités et l'école de laquelle se revendique le Maitre du Thé.

Son caractère spirituel ne change pas, on célèbre l'harmonie, le respect, la tranquillité de l'esprit, la pureté.

Etes-vous Zhong ?

La Chine est le thé.

La culture du thé en Chine n'est pas habituel vis à vis des européens, on n'utilise pas de théière pour préparer le thé.

Prenez des petits bols appelés plus communément zhong ou gaîwan composé d'un bol, d'un couvercle, d'une soucoupe spéciale qui évite de boire les feuilles infusées.

Méthode

Le couvercle permet au thé d'être infusé dans le bol avant d'être versé dans un autre récipient.

Comment fait-on ?

Poser le couvercle sur le bol, le couvercle bloque les feuilles lorsque l'on boit.

Les chinois apprécient infuser plusieurs fois les feuilles, ne soyez pas surpris, c'est la tradition.

Qu' est ce que le Gong Fu Cha ?

Cérémonie du Gong Fu Cha à Taïwan

Des règles très prisées sont à suivre pour consommer et apprécier le thé oolong délicat et long en bouche.

L'art du Gong Fu Cha est une méthode appelant la convivialité mettant en avant les parfums du thé par un service raffiné théière en terre de Yi Xing, tasse en porcelaine fine.

1.   Remplir la théière d'eau chaude.

2.   Vider la théière dans les tasses, dans les tasses à sentir, dans la cruche et en aspergeant bien la plateforme de préparation. L'objectif de cette étape est de faire en sorte que les accessoires sont tous imprégnés de chaleur, la température du thé se conserve alors mieux.

3.   Mettre 4 à 6g de thé dans la théière. Verser l'eau chaude sur les feuilles et vider immédiatement la théière de la même manière qu'à la seconde étape.

4.   Verser à nouveau de l'eau en la faisant déborder pour chasser l'écume. On peut aussi utiliser le couvercle afin de retirer cette écume.

5.   Infuser

6.   Vider la théière dans la cruche en attendant la dernière goutte.

7.   Verser dans la tasse à sentir.

8.   Verser de cette tasse dans la tasse à boire

Cette méthode permet de garder la chaleur du thé à chaque étape, de valoriser les parfums comme pour un bon vin.

D'où vient le Garam ?

Un rituel en Inde

Pas de cérémonie particulière mais des coutumes dans les campagnes retirées le Garam

Le Garam Massala est un mélange d'épices torréfiées et réduites en poudre, originaire d'Inde.

On fait bouillir du lait de vaches dans une casserole, on ajoute les feuilles de thé, sucres, épices.

En Inde, proposé du thé est signe d'hospitalité et de politesse.

                 en point relais
Frais de port gratuit à partir de 40€